Des médecins britanniques pour l’interdiction du tabac en voiture

Publié le 16/11/2011

Au Royaume-Uni, les médecins de la British Medical Association (BMA) demandent au gouvernement d’interdire l’usage de la cigarette au sein des véhicules motorisés privés. Selon la BMA, les niveaux de polluants émis par le tabac en voiture peuvent être jusqu’à 23 fois plus élevés que dans un bar enfumé. Enfermés dans l’espace restreint de l’habitacle d’un véhicule, enfants et personnes âgées restent les plus exposés à ce tabagisme passif plus ou moins imposé.

La requête des praticiens britanniques a trouvé écho auprès de certains parlementaires, avec le dépôt d’une proposition de loi par un député travailliste visant à interdire la cigarette en voiture lorsqu’un enfant y est présent. Le texte doit être examiné le25 novembre.

Plusieurs provinces canadiennes, États australiens et américains, ainsi que l’Afrique du Sud ont déjà banni la cigarette dans les véhicules privés en cas de présence d’un enfant dans l’habitacle. La BMA prône une interdiction totale, car a priori plus facile à contrôler. Outre-Manche, le Pays de Galles s’est déjà engagé à mettre en œuvre une interdiction similaire en cas d’échec d’une campagne d’information sur les dangers de la cigarette en voiture.

D. B.

Source : lequotidiendumedecin.fr