Des malformations toujours pas élucidées

Par
Annick Bernhardt-Olivieri -
Publié le 20/06/2019

L’affaire dite des « bébés sans bras » est-elle en passe de trouver des réponses ? Alors qu'aucune hypothèse n'était jusque-là privilégiée, les résultats des travaux des deux comités mis en place en février devaient en effet être révélés fin juin. Mais leur présentation attendra sans doute enocre un peu. À côté du Comité d'orientation et de suivi (COS) dont fait partie Isabelle Taymans-Grassin, le comité scientifique (CES) qui comporte une vingtaine d’experts devrait se positionner en faveur d'enquêtes de terrain, suite à des auditions réalisées le mois dernier.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)