Des gènes paternels à moitié semblables

Des jumeaux semi-identiques  Abonné

Publié le 27/03/2007

LES MÉDECINS de l'université de Durham (Etats-Unis) détaillent sur le site de la revue scientifique « Nature »* le premier cas de jumeaux « semi-identiques ». Les deux jeunes enfants sont porteurs d'un patrimoine génétique maternel commun, mais leurs gènes paternels ne sont qu'à moitié semblables. Cette particularité serait passée inaperçue si l'un des deux enfants n'avait présenté à la naissance une ambiguïté sexuelle.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte