encadré

Des intérêts envahissants plus acceptables  Abonné

Publié le 13/12/2018

Typiques de l’autisme, les intérêts spécifiques envahissants des « Aspergirls » sont socialement plus acceptables que ceux des garçons. Si ces derniers peuvent se focaliser sur les dates, les mécanismes de moteurs, ou parfois tout simplement sur la couleur des sièges du métro, les filles se tournent plus volontiers vers des thèmes tels que les chats, les chevaux ou l’histoire, leur permettant d’échanger plus facilement avec les autres filles et d’être moins isolées.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte