Soins psychiatriques

Des infirmiers en conflit avec leur CPAM  Abonné

Publié le 03/03/2011

À TARBES, dans les Hautes-Pyrénées, deux infirmiers libéraux, spécialisés dans la prise en charge de personnes souffrant de maladie psychique, se sont vus interdire la facturation de soins en DSI (démarches de soins infirmiers) et en AIS (acte infirmier de soins) par la caisse primaire d’assurance-maladie. Ils craignent pour la santé de leurs patients.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte