Tests de tolérance médicamenteuse

Des hépatocytes humains greffés sur des souris

Publié le 03/12/2007
- Mis à jour le 03/12/2007

LA XENOTRANSPLANTATION de tissus humains chez la souris se heurtait jusqu'à présent à un rejet immédiat ou à des complications sévères interdisant le maintien en vie des animaux. K.-D. Bissig et coll. ont greffé des hépatocytes humains à des souris fah-/- (déficientes en enzyme fumarylacétoacétate hydrolase), un modèle déjà employé dans ce domaine. Ils ont toutefois introduit une innovation importante en rendant les rongeurs déficients en cellules B, T et NK.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?