Convulsions hyperthermiques

Des Français identifient de nouveaux loci

Publié le 24/04/2007
- Mis à jour le 24/04/2007

DES ÉQUIPES françaises ont localisé deux nouveaux loci associés aux convulsions hyperthermiques de l'enfant. «Identifier ces gènes pourrait permettre d'améliorer la compréhension, le traitement et la prévention de ce type de convulsions», indiquent Rima Nabbout et coll. (Inserm) dans le numéro du 24 avril de « Neurology », le journal de l'American Academy of Neurology. L'association de chercheurs des équipes de O. Dulac (Necker - Enfants-Malades) et S.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?