Les cryogels dans la régénération tissulaire

Des éponges à mémoire de forme  Abonné

Publié le 19/11/2012

DE NOTRE CORRESPONDANT

En termes techniques, la principale différence entre cryogels (obtenus après congélation) et hydrogels est que ces derniers sont composés d’un réseau de polymères hydrophiles, tandis que les premiers possèdent une architecture macroporeuse interconnectée. En pratique, les cryogels possèdent une stabilité mécanique supérieure à celle des hydrogels traditionnels.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte