Immunothérapie par inhibiteur de PD-1

Des effets indésirables cutanés peuvent survenir même après l'arrêt du traitement

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 19/07/2018

L'immunothérapie par anti-PD-1 peut entraîner des effets indésirables cutanés même après l'arrêt du traitement, selon une étude publiée dans « JAMA Dermatology ».

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?