Dextropropoxyphène

Des données sur le risque cardiaque  Abonné

Publié le 25/11/2010

Les résultats d’une nouvelle étude menée aux États-Unis chez des volontaires sains ayant reçu du propoxyphène (équivalant au dextropropoxyphène ou DXP), montrent un risque d’effets indésirables cardiaques, à des doses doubles de celles recommandées en France. L’Afssaps va tenir compte de ces nouvelles données dans la perspective du retrait du marché français, en 2011, des spécialités contenant du dextropropoxyphène (DXP).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte