Les immunothérapies arrivent en première ligne dans les cancers ORL

« Des critères de sélection à affiner »

Par
David Bilhaut -
Publié le 20/12/2018
faivre

faivre
Crédit photo : DR

« Le Quotidien » : Quel est selon vous le fait marquant de l’année 2018 en cancérologie ORL ?

Pr Sandrine Faivre : Ce sont les données présentées au congrès de l’ESMO en octobre qui ont montré une supériorité de l’immunothérapie utilisée en monothérapie par rapport à la chimiothérapie, en première ligne de traitement pour des formes récidivantes et métastatiques de cancers ORL (plus particulièrement pour des patients exprimant PD-L1 au niveau de leur tumeur).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?