Premiers pas sur des cellules humaines infectées

Des ciseaux enzymatiques pour extirper le VIH du génome

Publié le 28/06/2007
- Mis à jour le 28/06/2007

DE NOTRE CORRESPONDANTE

APRÈS AVOIR infecté une cellule cible, le VIH1, comme tout rétrovirus, s'intègre dans l'ADN génomique de la cellule hôte, et persiste sous forme d'un provirus (ADN viral) encadré de séquences répétées appelées LTR (Long Terminal Repeats).

L'ADN viral ainsi inséré dans le génome cellulaire peut être répliqué et transmis aux cellules filles au cours de la division cellulaire.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?