Des ovocytes aux cellules souches

Des chercheurs posent les bases d’une thérapie cellulaire du diabète  Abonné

Publié le 02/05/2014
1398993146519117_IMG_128742_HR.jpg

1398993146519117_IMG_128742_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Il ne s’agit pas, loin s’en faut, de la première tentative réussie de fabrication de cellules souches pluripotentes propices à une future greffe autologue dans le cadre d’une thérapie cellulaire. Plusieurs résultats avaient notamment été obtenus à l’aide de facteurs de transcriptions employés pour reprogrammer des cellules somatiques. « De nombreuses différences existent entre de telles cellules reprogrammées et de véritables cellules souches » expliquent les Mitsutoshi Yamada de l’Institut Silberman des sciences de la vie, à New York, et ses collègues.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte