Un succès français

Des cellules souches embryonnaires humaines régénèrent le myocarde  Abonné

Publié le 14/06/2007

LES RÉSULTATS enregistrés par André Tomescot, Michel Pucéat et coll. laissent augurer des applications cliniques potentielles, dans des atteintes cardiaques, et notamment dans l'infarctus du myocarde ou dans les cas de pathologies myocardiques d'autres origines. «Etant donné la faiblesse des capacités de régénération du coeur et le manque de donneurs pour les transplantations cardiaques, l'utilisation des cellules souches embryonnaires se présente comme un excellent moyen de restaurer un myocarde malade», commentent les chercheurs.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte