A la maternité de Montfermeil

Des bracelets antirapt

Publié le 12/04/2007
1276104435F_Img258808.jpg

1276104435F_Img258808.jpg

DES BRACELETS électroniques ont été posés cette semaine aux chevilles de bébés nés à la maternité de l'hôpital intercommunal de Montfermeil (Seine-Saint-Denis). C'est la première structure (2 100 accouchements annuels) en France à tester le dispositif, après avoir connu deux enlèvements en 2002 et 2005, et un troisième en janvier 2007. Pour la direction, l'objectif est de prévenir les rapts, les échanges de bébés et les départs d'enfants non programmés en raison de mésententes familiales.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?