Des bénéfices, quelle que soit la gravité de la maladie  Abonné

Par
Charlène Catalifaud -
Publié le 25/10/2018

Bien que sous-utilisé, les greffons hépatiques issus de donneurs âgés sont associés à une meilleure survie des patients, selon une étude américaine présentée lors du congrès de l'American College of Surgeons à Boston.

Quelque 42 533 adultes candidats à la transplantation hépatiques ont été inclus dans l'étude entre 2009 et 2017 (à partir du Scientific Registry of Transplant Recipients).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte