Pas d’aggravation des troubles moteurs

Des antidépresseurs peuvent être donnés dans le Parkinson  Abonné

Publié le 13/04/2012
1334250917341183_IMG_81969_HR.jpg

1334250917341183_IMG_81969_HR.jpg
Crédit photo : S. Toubon

Les résultats rapportés par Irene Richard et coll. (Université de Rochester, New York) sont importants car « la dépression est fréquente dans la maladie de Parkinson, et le traitement en est délicat. Les antidépresseurs des anciennes classes thérapeutiques sont efficaces, mais ils ont de nombreux effets secondaires. Les nouveaux antidépresseurs ont moins d’effets secondaires, mais il était important de savoir s’ils sont efficaces dans la maladie de Parkinson.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte