Des essais concluants chez des souris infectées

Des anticorps monoclonaux humains contre le H5N1

Publié le 24/05/2007
- Mis à jour le 24/05/2007

«L'ÉVENTUALITÉ d'une pandémie au virus H5N1 ou à un autre virus contre lequel les humains n'ont pas d'immunité naturelle représente un défi particulièrement préoccupant dans le domaine de la santé publique», a rappelé Anthony Fauci, du Niaid. «Si les données de cette étude préliminaire se confirment, et se traduisent en résultats cliniques et expérimentaux, cela signifierait que des anticorps humains monoclonaux pourraient avoir une valeur thérapeutique et prophylactique au cas où une pandémie surviendrait.»

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?