Dépenses d’assurance-maladie : Sarkozy maintiendra l’ONDAM à 2,5 %

Publié le 03/04/2012

Nicolas Sarkozy a affirmé, ce mardi, qu’il conserverait l’objectif national de dépenses d’assurance-maladie (ONDAM) à 2,5 % s’il était réélu. « Je continuerai à prévoir une augmentation des dépenses de l’assurance-maladie à 2,5 points, ce qui est déjà très sévère car avec ça il faut faire tourner les hôpitaux, financer la recherche, financer la maladie. Je m’en tiendrai à cela », a déclaré le président candidat sur Canal+.

Fixé à 2,9 % en 2011, l’ONDAM devait initialement être ramené à 2,8 % pour 2012 mais il a été abaissé à 2,5 % à l’issue des plans de rigueur du gouvernement.

« Il faut maîtriser les dépenses en restructurant la carte hospitalière, en faisant pression sur l’industrie pharmaceutique pour développer les génériques et baisser le prix des médicaments mais je suis satisfait des résultats que nous avons obtenus sur l’assurance-maladie », a indiqué Nicolas Sarkozy, en référence aux 330 millions d’euros d’économies essentiellement réalisés en médecine de ville.


Source : lequotidiendumedecin.fr