Déficit de donneuses

Publié le 29/10/2018

Des femmes n’ayant pas encore eu d’enfant peuvent désormais donner leurs ovocytes et ont la possibilité de vitrifier des ovocytes matures pour leur propre usage ultérieur, à condition qu’elles effectuent un don (1).

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?