Décision partagée   Abonné

Publié le 20/06/2019
edito

edito
Crédit photo : DR

Parmi les éléments significatifs ayant contribué à l’évolution du statut des patients, il y a eu tout d’abord des sujets de santé publique comme l’affaire du sang contaminé et l’épidémie du VIH qui ont vu les patients se regrouper en réseaux, en associations, voire devenir partie civile dans des procès. Le patient y a revendiqué – en plus d’être objet de soin – d’être sujet de droit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte