Décès du prix Nobel Renato Dulbecco

Publié le 20/02/2012

L’Italien Renato Dulbecco, spécialiste d’oncologie, prix Nobel de Médecine en 1975 est décédé aux États-Unis à l’âge de 97 ans. Né le 22 février 1914 à Catanzaro, en Calabre (sud), mais il a passé toute son enfance et son adolescence dans le nord du pays, en Ligurie. Il s’inscrit à 16 ans à la faculté de Médecine à Turin (nord) et obtient son diplôme en 1936. En 1939, il est envoyé comme médecin de guerre d’abord sur le front français puis en Russie, il est blessé et passe des mois hospitalisé. En 1943, il rejoint la résistance italienne antifasciste, toujours en tant que médecin. En 1945, passionné par la recherche, il s’inscrit à la faculté de physique de Turin et obtient un second diplôme seulement deux ans plus tard. Sa carrière internationale commence en 1947 quand il part pour les États-Unis où il rejoindra notamment le prestigieux Caltech (California Institute of Technology). En 1958, il entreprend des recherches sur les tumeurs qui le conduiront au prix Nobel de médecine en 1975 qu’il partage avec David Baltimore et Howard Temin, pour les travaux sur l’interaction entre les virus des tumeurs et le matériel génétique de la cellule. Renato Dulbecco, qui avait depuis 1953 également la nationalité américaine, était rentré définitivement en Italie en 1993, et il travaillait depuis auprès de l’Institut des technologies biomédicales de Milan (nord) et dirigeait la Commission nationale d’oncologie. Il avait reçu de nombreux prix, récompenses et titres honorifiques italiens, mais aussi américains, français ou britanniques au cours de sa longue carrière.

 Dr L. A.

Source : lequotidiendumedecin.fr