Un tube et des cellules de vessie

De nouveaux urètres chez cinq garçons  Abonné

Publié le 16/12/2011

DES CHIRURGIENS américains et mexicains ont développé une nouvelle technique de réparation des anomalies urétrales, au moyen de cellules de vessie ensemencées sur une structure en tube à base de collagène. Le suivi à long terme chez 5 garçons ayant bénéficié de l’intervention montre que le nouvel urètre est perméable et redevient pleinement fonctionnel.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte