De l'anticipation chez les blessées médullaires  Abonné

Publié le 24/06/2019

Les grossesses chez les femmes blessées médullaires sont à risque, et doivent être prises en charge dans des maternités de niveau de soin élevé. Le risque d'accouchement prématuré est augmenté, tout comme celui de pyélonéphrite, qui concerne une femme sur trois.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte