« Baglady », de Frank McGuiness

De bouleversants aveux

Publié le 31/03/2009
- Mis à jour le 31/03/2009
1276099349F_600x_49123_IMG_11972_1238555000246.jpg

1276099349F_600x_49123_IMG_11972_1238555000246.jpg
Crédit photo : ANNE NORDMANN

L’ESPACE est blanc. Comme un sous-sol, un parking. Quelques tas de sables, ici, là. De la lumière (Charles Marty, scénographie, Jean-Pascal Pracht, lumière). Une jeune femme surgit au fond par une porte. Elle repartira par là une heure plus tard.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?