Dans une Inde où la tuberculose explose, la majorité des médecins restent mal formés au repérage et au traitement

Par
Publié le 26/09/2018
tuberculose

tuberculose
Crédit photo : AFP

Alors que s'ouvre ce 26 septembre le Premier sommet des Nations Unies dédié à la tuberculose, à New York, une étude publiée dans la revue « Plos Medicine », menée par une équipe de chercheurs de l'université McGill, de la Banque mondiale, de l'université Johns Hopkins ou encore du CNRS français, et financée par la Fondation Bill and Melinda Gates, démontre la méconnaissance de la maladie en Inde, où elle reste un problème de santé publique majeur comme en Chine et en Indonésie. L'Inde compte un quart des 10 millions de nouveaux cas de tuberculose chaque année survenant dans le monde et un t

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

L’inscription est GRATUITE. Elle vous permet :

  • d’accéder aux actualités réservées aux professionnels de santé,
  • de recevoir les informations du jour directement dans votre boîte mail,
  • de commenter les articles de la rédaction, de participer aux débats et d’échanger avec vos confrères.

Votre inscription NOUS permet de contrôler le contenu auquel nous avons le droit de vous donner accès en fonction de votre profession (directives de l’ANSM).

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article.

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Soutenez la presse qui vous soutient

Abonnez-vous pour bénéficier de l’accès en illimité à tous les articles.

1€ le premier mois puis 16€/mois

(résiliable à tout moment)