Garder le contrôle de l’organisation de son exercice et de sa vie

Dans la Sarthe, des médecins de campagne sont payés par la commune

Publié le 29/03/2012

En décidant l’an dernier de prendre en charge l’ouverture d’un cabinet médical et le salaire des médecins, le maire de cette petite ville de 10 000 habitants semble bien avoir trouvé la solution pour remédier au départ à la retraite de ses trois généralistes. Cette formule, qui existe déjà dans certaines cités sensibles de banlieue, est la première initiative de ce type en zone rurale. Le premier médecin recruté l’an dernier par le maire de la Ferté-Bernard, le Dr David Authié, ne regrette pas son choix. L’exercice libéral ne lui convenait plus : trop de paperasse et aussi trop de pression de la part des « patients clients » auxquels il faut pourtant refuser des demandes de prescriptions non justifiées, au risque de perdre son patient et tout le reste de sa famille. Le Dr David Authié estime aujourd’hui que ce mode d’exercice lui offre plus de liberté dans tous les domaines.


Source : lequotidiendumedecin.fr