CPTS et cours à la fac, les usagers de France assos santé veulent s'imposer dans la loi de santé

Par
Sophie Martos -
Publié le 13/06/2019

Voté le 11 juin par les sénateurs, le projet de loi de santé manque d'une note dédiée aux patients. Et ce n'est pas passé inaperçu chez les représentants d'usagers.

La suite de l’article est réservée aux inscrits.

Inscrivez-vous GRATUITEMENT pour lire la suite de l’article

Je m'inscris

Déjà inscrit ?

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)