La BCE rachète les dettes

Coup de baguette magique  Abonné

Publié le 26/01/2015
1422238275580237_IMG_145886_HR.jpg

1422238275580237_IMG_145886_HR.jpg
Crédit photo : AFP

La différence avec les États-Unis, c’est qu’ils se sont lancés dans cette technique, sous la houlette du président Obama, dès le début de la crise en 2009. À ce jour, le quantitative easing se poursuit en Amérique, et, tenant compte d’une croissance remarquable, la Banque fédérale des réserves (Fed), envisage maintenant d’« atterrir en douceur », c’est-à-dire de réduire les achats de dettes prograssivement jusqu’à y mettre un terme. La procédure, pour faire simple, est la suivante : la BCE achète aux banques de la dette dite souveraine.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte