« Les Mots et la chose », de J.-Claude Carrière

Coquineries verbales

Publié le 24/04/2007
- Mis à jour le 24/04/2007

IL EST PROFESSEUR, elle l'interroge – par courrier – sur certains points de la langue française. Elle doit assurer des traductions et déplore la pauvreté lexicale française, notamment en matière sexuelle... Il va lui démontrer qu'elle s'égare en la conduisant sur des chemins escarpés. C'est coquin et drôle, pas toujours, évidemment, d'une légèreté de plume puisque l'on énumère des mots. Il y en a des très jolis, il y a des formules très étonnantes, mais beaucoup que l'on connaît et qui ne font rire que parce qu'ils sont accumulés...

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?