copie verbatim  Abonné

Publié le 08/03/2018

« Pour que l'avenir des maisons de santé ne soit pas aussi qu'un feu de paille au fil du temps, les élus devront être proactifs pour aider au développement de ces structures. Pour cela, ils ont à leur disposition plusieurs leviers : aider les communes à anticiper l'offre des soins sur le territoire, stimuler les professionnels de santé pour qu'ils entrent dans la démarche en les déchargeant de toute fonction administrative chronophage, faciliter les délégations de tache, proposer dès la formation initiale une sensibilisation des étudiants en santé sur l'exercice coordonné ».  

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte