Coordination libérale en Ile-de-France : 22 nouvelles équipes de soins rémunérées

Publié le 16/06/2014
1402932251530057_IMG_131837_HR.jpg

1402932251530057_IMG_131837_HR.jpg
Crédit photo : S. TOUBON

22 nouvelles équipes de soins d’Ile-de-France vont expérimenter les nouveaux modes de rémunération (ENMR), portant à 50 le nombre de structures franciliennes bénéficiant du dispositif depuis 2010. Dans le détail, 30 centres de santé polyvalents (sur 250) et 20 maisons de santé pluriprofessionnelles (sur 30) en Ile-de-France perçoivent cette enveloppe. La région regroupe 20 % du nombre total de sites d’exercice collectif engagés dans ces expériementations.

Ces rémunérations forfaitaires, précise l’ARS, ont permis l’augmentation de la fréquence des staffs ambulatoires pluri-professionnels, la formalisation de protocoles de prise en charge des patients porteurs de pathologies complexes, la mise en place du dossier patient partagé ou encore des réunions de groupes de pairs sur les pratiques professionnelles.

Le pôle de santé Paris 18e Nord a par exemple mis en place un protocole de prêt d’appareil d’auto-mesure tensionnelle (AMT) en coopération avec les pharmaciens d’officine. Le centre municipal de santé de Saint-Ouen (Seine-Saint-Denis) organise trimestriellement un groupe d’analyse des pratiques dans le but d’améliorer la qualité et la sécurité des soins.


Source : lequotidiendumedecin.fr