Consentement éclairé voire éblouissant  Abonné

Publié le 29/06/2017

Nous avons déjà souligné en quoi le consentement éclairé rendait nettement moins pertinente la méthode scientifique du double aveugle contre placebo d'une part et, d’autre part, en quoi les salles de shoot constituaient légalement un passe-droit.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte