Fiscalité : une règle succinte, des usages subtiles

Congrès, séminaires, formations : que peut-on déduire ?  Abonné

Publié le 25/09/2014
1411607794546539_IMG_136469_HR.jpg

1411607794546539_IMG_136469_HR.jpg
Crédit photo : PHANIE

Comme toujours en matière de BNC (bénéfices non commerciaux), la règle principale, posée dans le Bulletin officiel des Impôts, est extrêmement succincte : « Les frais (de congrès) ne sont déductibles que dans la mesure où ils ont un rapport direct et certain avec la profession exercée et où leur montant est effectivement justifié. »

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte