Les parlementaires recadrent la fin de l'internat

Compromis sur l'obligation de stage en ambulatoire, pour les jeunes le gouvernement joue avec le feu

Par
Sophie Martos -
Publié le 24/06/2019
stage

stage
Crédit photo : PHANIE

Changement de formulation, pas d'ambition : les étudiants de troisième cycle de médecine générale (et d'autres spécialités de premier recours) ne seront pas forcés d'effectuer leur dernière année d'internat en autonomie complète dans un désert médical mais ils devront faire un stage d'« au moins six mois en ambulatoire », « sous le régime de l'autonomie supervisée », et « en priorité dans les zones sous-denses ». 

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?