« Comment peut-on donner du crédit à un citoyen déserteur, défroqué, et cumulard ? »

Publié le 23/11/2013
vignette commentaires

vignette commentaires

Coup de gueule, avis d’expert, coup de cœur ou témoignage… La rédaction du « Quotidien » distingue chaque semaine un ou plusieurs commentaires, parmi les centaines postés au fil des jours par les lecteurs internautes.

 

On ne s'en prend pas à la profession impunément. Le sénateur Gérard Roche en a fait l'expérience après avoir tenu des propos très critiques vis à vis des jeunes médecins. Les lecteurs du « Quotidien » se sont déchaînés. Aperçu. 

Comment peut-on donner un quelconque crédit à un citoyen déserteur, défroqué, et cumulard ? Quand on connaît la pénibilité du métier de sénateur, on peut lui conseiller, à 71 ans, de prendre une retraite bien méritée, qui, n'en doutons pas, sera plus confortable pour ce « cumulard donneur de leçons », que celle des jeunes confrères qu'il se permet de critiquer... et mort au Sénat et à tous les ripoux de la politique ! 

Posté le 18 novembre par le Dr M.. Voir tous les commentaires sur le sujet : « Déserts, horaires, vocation : quand un sénateur médecin se paye ses jeunes confrères ».


Source : lequotidiendumedecin.fr