L’Ariège à la pointe de la télémédecine

Comment le réseau Echosanté désenclave des centaines de patients  Abonné

Publié le 25/01/2011
1295943844220177_IMG_52426_HR.jpg

1295943844220177_IMG_52426_HR.jpg
Crédit photo : AFP

1295943845220719_IMG_52550_HR.jpg

1295943845220719_IMG_52550_HR.jpg

DE NOTRE CORRESPONDANTE

LE COUSERANS n’a pas attendu la signature du récent décret gouvernemental pour expérimenter la télémédecine… Cette région rurale et montagneuse, enclavée au sud de la Haute-Garonne, présentait en effet toutes les caractéristiques d’une zone adaptée à ce type de médecine avec un bassin de 30 000 habitants mais une population vieillissante et parfois isolée.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte