Goutte

Comment favoriser l’observance des traitements hypo-uricémiants ?  Abonné

Publié le 26/04/2018
goutte

goutte
Crédit photo : Phanie

L’observance thérapeutique est un domaine complexe, qui dépend entre autres de la perception de la maladie par les patients, des relations patients-soignants et des effets secondaires des médicaments. Au début d’un traitement hypo-uricémiant (THU), des crises de goutte peuvent survenir, générant une perte de confiance du patient et un arrêt du traitement. Il est donc essentiel d’en informer les patients et d’associer au THU un traitement préventif des crises par colchicine à faible dose (0,5 mg/j) pendant au moins six mois (1).

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte