Un programme de Médecins du monde à Marseille

Comment éviter la prison aux condamnés souffrant de troubles psychiatriques  Abonné

Par
Adrien Renaud -
Publié le 11/01/2018
Marseille

Marseille
Crédit photo : Adrien Renaud

« Ne passez pas par la case prison ». C’est ce que les juges marseillais devraient bientôt dire en comparution immédiate aux condamnés en grande précarité qui ont besoin de soins psychiatriques.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte