Certains déterminants communs entre les disciplines

Comment analyser et améliorer l'observance thérapeutique  Abonné

Publié le 25/03/2007

Définir

La non-observance n'est pas un phénomène univoque ; elle peut être totale ou partielle, permanente ou intermittente, précoce ou tardive, par défaut ou par excès de consommation. Parler de défaut d'observance ou de non-observance suppose qu'un accord préalable sur la prise d'un traitement ait été entendu avec le patient. Le refus de soins délibéré ne relève en effet pas de cette même problématique.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte