Coercition à l’installation : l’ANEMF se félicite du revirement du CNOM

Publié le 19/10/2012

L’ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France) salue le changement d’attitude de l’Ordre des médecins sur la liberté d’installation. Après avoir suggéré d’obliger les jeunes médecins à exercer pendant cinq ans dans une zone sous-médicalisée de la région de leurs études, le CNOM est revenu sur ses propositions mardi 16 octobre en ne prônant plus qu’une « régulation incitative et concertée ».

« L’ANEMF salue ce retrait,fruit de la mobilisation immédiate et efficace des structures jeunes et du travail conjoint avec le CNOM ». Les étudiants estiment que « le CNOM a modifié ses méthodes de travail pour établir un réel dialogue », et se disent prêts à « une collaboration fructueuse et pérenne avec les médecins seniors ».

 H.S.R.

Source : lequotidiendumedecin.fr