Cliniques : les spécialistes désarçonnés par la volte-face de la FHP  Abonné

Publié le 08/01/2015

La tragédie annoncée par la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP) à grand renfort de communication n’a pas eu lieu. Très mobilisées contre la loi Touraine, les cliniques promettaient de paralyser le système de santé dès janvier avec un arrêt total des soins pour une durée illimitée, elles ont finalement remisé leur menace au placard.

La levée soudaine du mot d’ordre de grève a été prise pendant les fêtes par la Fédération de l’hospitalisation privée (FHP), prenant de court tous les syndicats de spécialistes.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte