Chirurgiens en colère : dix ans de mots d’ordre  Abonné

Publié le 12/11/2012

4 NOVEMBRE...2002 : les chirurgiens entament un mouvement de grève dans les cliniques pour demander une revalorisation de leurs honoraires. La fracture est totale entre les chirurgiens et les syndicats polycatégoriels. La coordination nationale des médecins exerçant en cliniques (CNMC) et son porte-parole, le Dr Philippe Cuq, peinent à résoudre le casse-tête de la responsabilité civile professionnelle (RCP) dont les primes explosent.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte