Chez les ados, le manque de sommeil induit une alimentation déséquilibrée

Publié le 25/06/2013

Les adolescents qui manquent de sommeil sont aussi ceux qui mangent le moins sainement. Présentée au congrès SLEEP 2013 (États-Unis), l’étude a porté sur un échantillon de 13 284 adolescents (dans le cadre de la National Longitudinal Study of Adolescent Health). Ainsi, ceux qui dorment moins de 7 heures par nuit (18 % des répondeurs), consomment plus souvent des repas rapides (deux fast-foods par semaine ou plus) et mangent plus rarement des fruits et des légumes. L’Académie américaine de pédiatrie recommande une durée de sommeil de 8 à 10 heures par nuit chez les adolescents. Allison Kruger (auteure principale de l’étude) conclut que d’améliorer les déficits de sommeil chez les adolescents constitue un moyen novateur et efficace de prévention de l’obésité. Ces auteurs vont s’attacher à savoir s’il y a une relation de cause à effet entre les deux paramètres.

Dr BÉ. V.

Source : lequotidiendumedecin.fr