La nécessité des corrélations clinico-biologiques

Ce qu'il faut savoir sur les hypogonadismes masculins

Publié le 13/06/2007
- Mis à jour le 13/06/2007

Présentation clinique

Globalement, les signes cliniques sont en rapport avec la carence en testostérone.

Ils seront fonction de la date d'apparition et de la profondeur de l'hypogonadisme. Si l'atteinte gonadique est sévère et apparaît après la masculinisation des OGE, mais avant la naissance, on peut observer un micropénis souvent associé à une cryptorchidie chez le nouveau-né.

Ces signes s'ajoutent à l'absence de développement pubertaire si le patient est examiné à l'adolescence.

Ce contenu est réservé aux abonnés

Je m'abonne à partir de 1 €

Déja abonné au journal ?

Activez votre abonnement web

Déjà abonné ?