Entretien

Caroline Raquin: « Les sages-femmes ne sont pas en concurrence avec les gynécologues »  Abonné

Publié le 22/05/2014
1403536459522634_IMG_129679_HR.jpg

1403536459522634_IMG_129679_HR.jpg
Crédit photo : AFP

LE QUOTIDIEN : Reconnaître le caractère médical de la profession de sage femme implique selon vous de sortir de la fonction publique hospitalière. Qu’en attendez-vous ?

CAROLINE RAQUIN : Contrairement à ce qu’elle affirme, Marisol Touraine n’a fait aucune réelle avancée dans ses propositions annoncées début mars. Nous ne pouvons pas nous satisfaire de cette création d’un « statut médical » à l’intérieur de la fonction publique hospitalière. Cela ne nous permettrait pas d’exercer nos missions avec toute l’indépendance prévue par notre code de déontologie.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte