Congrès ESMO 2017

Cancers gastriques, tête et cou, vessie, le pembrolizumab à l'attaque de nouvelles indications  Abonné

Par
Publié le 14/09/2017

En France, le pembrolizumab (commercialisé sous le nom de Keytruda) dispose d'une AMM dans 2 indications : le traitement du mélanome avancé non résécable ou métastatique et le cancer du poumon non à petites cellules positif pour PD-L1 localement avancés ou métastatiques.

Les résultats présentés le session « Late Breaking » du congrès annuel de la société européenne d'oncologie médical (ESMO) qui s'est achevé mardi à Madrid semble indique que le cancer gastrique et le cancer tête et cou pourraient aussi faire partie de ses indications.

La suite de l’article est réservée aux abonnés.

Abonnez-vous dès maintenant

1€ le premier mois

puis 16€/mois (résiliable à tout moment)

Déjà abonné ?

Vous êtes abonné au journal papier ?

J'active mon compte