Cancer du sein : le dépistage sera pris en charge à 100 % pour les femmes à risque élevé

Par Dr Irène Drogou
Publié le 29/09/2015
- Mis à jour le 12/07/2019

À l’occasion d’Octobre rose 2015, Marisol Touraine a annoncé s’engager à ce que la prise en charge à 100 % du dépistage du cancer du sein chez les femmes à risque élevé et très élevé soit opérationnelle au printemps 2016. Il s’agit de « l’ensemble des examens de dépistage », selon le suivi spécifique défini par la HAS en mai 2014. Ces femmes à risque aggravé qui sont suivies à un âge plus jeune, à un rythme plus rapproché et par des examens plus sophistiqués (IRM) ont besoin d’un accompagnement plus personnalisé.

La ministre a également annoncé le lancement ce jour sur le Net d’une concertation citoyenne et scientifique « ouverte à tous » sur le dépistage du cancer du sein. L’idée est d’améliorer le dispositif qui, 10 ans après sa généralisation, est confronté aujourd’hui à ses limites. « La mobilisation contre ce cancer doit être collective », a déclaré la ministre. (...). L’enjeu ne concerne pas seulement les femmes et leur famille, mais la société tout entière ». Une plate-forme participative est d’ores et déjà ouverte et ce jusqu’au 15 mars 2016. Un comité d’orientation, « pluraliste » composé de 10 membres au total proposera « une feuille de route » à la ministre de la Santé à l’été 2016.


Source : lequotidiendumedecin.fr