Cancer du rectum localement avancé : oui à la chimio adjuvante  Abonné

Publié le 23/06/2014

Dans les cancers du colon de stade 3 opérables avec ganglions positifs (3N+M0) la chimiothérapie adjuvante par FOLFOX (5 FU/Oxaliplatine) augmente de 20 % les guérisons (70 versus 50 %). Cette année, cette chimio adjuvante validée depuis 2004 dans le colon a fait ses preuves dans les cancers du rectum de même type (3N+M0). « Une avancée importante même si par analogie on était déjà tenté de la dupliquer dans le rectum », commente le Pr André (Paris).


Source : Le Quotidien du Médecin: 9337