Buzyn veut « faire ses preuves en réformant » et n'exclut pas de se présenter un jour devant les électeurs

- Publié le 17/06/2019
- Mis à jour le 15/07/2019
buzyn

buzyn
Crédit photo : Europe 1-Les Echos-Cnews

Interrogée sur ses propres ambitions politiques, lors du Grand rendez-vous Europe 1-les Echos-Cnews, Agnès Buzyn, « pas candidate aux municipales », a assuré vouloir « faire (ses) preuves en réformant » avant de « peut-être » se présenter « devant les électeurs », sans préciser où ni quand.   

S'agissant de la bataille des municipales à Paris, la ministre de la Santé s'est dite « déçue » de la politique de la maire de Paris Anne Hidalgo, « très tournée » selon elle, vers « le tourisme » et les « festivités » au détriment des habitants de la capitale.

« Je ne peux pas dire que j'ai été totalement satisfaite des réformes menées à Paris par la maire actuelle », a lancé la ministre, interrogée sur ses intentions de vote. « J'ai élevé des enfants à Paris, j'ai trouvé qu'on a beaucoup fait de Paris une ville festive, une ville pour touristes, et franchement quand vous êtes parents, que vous travaillez et que vous vivez avec des enfants à Paris, il n'y a pas grand-chose qui est fait », a tancé Agnès Buzyn. Elle a cité les problèmes de « transports en général », la difficulté de « faire faire des activités aux enfants le mercredi » ou encore de « trouver des gardes ».

Alors que six candidats, dont Benjamin Griveaux, s'affrontent pour l'investiture LREM, la ministre de la Santé a indiqué souhaiter que le meilleur gagne. Dans une tribune au « JDD » publiée samedi, quatre d'entre eux, Cédric Villani, Mounir Mahjoubi, Hugues Renson et Anne Lebreton, ont réclamé une consultation citoyenne plutôt qu'une désignation « précipitée » par une commission début juillet.